SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

à vrai dire, c’était très boostant

 Le SVE en Grèce a été ma première expérience de voyage à l’étranger en étant seule. J’en garde aujourd’hui un très bon souvenir. Ce voyage m’a permis de gagner de l’assurance puisque j’ai dû me débrouiller dès lors que j’ai posé le pied dans l’avion, et à vrai dire, c’était très boostant.

Mais ce qui m’a apporté le plus de cette expérience, c’est l’ouverture.  Le cadre du volontariat m’a permis de faire mon SVE avec de nombreux volontaires de toute nationalité durant 1 mois. Tous inconnus les premiers jours ; nous travaillions, mangions, voyagions tous ensemble, et au fil du temps ce groupe d’inconnu s’est transformé en petite communauté. En l’espace d’un mois, j’ai rencontré beaucoup de personne d’horizons différents, volontaire comme non volontaire, avec à chacun leur propre culture. J’ai donc dépassé cette idée préconçue qui fait de nous des êtres effrayé de quitter de notre routine pour aller vers la nouveauté.

 

Quand j’ai fait mon SVE en Grèce, sur le bois de mon lit à étage était inscrit : « Commencer à voyager c’est risquer de ne jamais défaire ses valises »

Dès mon retour, je suis allé voir ma famille, mes amis, puis comme indiqué sur ce bout de bois, j’ai bouclé ma valise pour m’en aller vivre en Espagne pour 10 mois. L’expérience en Grèce a été révélatrice, ce fut un tel séjour que je n’ai pas été apeuré de me rendre en Espagne. Après 10 mois d’Erasmus haut en couleurs et en émotions je suis revenu en France pour continuer mes études.

Aujourd’hui en master marketing spécialisation tourisme, je m’apprête à rentrer dans le monde du travail au sein d’un tour-opérateur, organisme de voyage créateur de séjour. Le voyage le commence que !

Alors … Oui, oui et oui ! Osez, partez, et profitez !

 

 

 



10/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres