SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

#SVE - Et vous, quand décidez-vous de partir ?

Le SVE Court Terme (Avril 2015) ---2 ans plus tard

Je dois bien l’admettre, je ne suis pas du tout resté dans le même champ d’application que celui que j’avais recherché pour mon SVE. Celui-ci m’avait entrainé en Grèce, plus exactement à Xylokastro afin d’effectuer un projet environnemental. Au-delà du projet en lui-même, l’objectif était avant tout d’aller voir comment les choses se passent ailleurs et de faire des rencontres,  des rencontres qui furent nombreuses avec des personnes de toutes les nationalités et avec qui j’ai encore la chance de rester en contact.
Je crois que c’est bien le point de départ à une certaine ouverture des frontières des pays européens puisque depuis les voyages ont été nombreux, bien que de courte durée…  Les voyages dans les pays anglophones étaient déjà conséquent mais le fait de ne pas parler la langue était un frein qui « grâce au SVE »  est maintenant quasi-inexistant.
Des rencontres avec des gens de toute l’Europe, des moments riches en culture, musique, cuisine, activité, jeux, rires… Allemands, Espagnols, Italiens, Turcs (bien que la Turquie ne fasse pas partie de l’Europe), Néerlandais, Finlandais, Tchèques… Tous ont des manières de procéder différentes, tous ne pensent pas de la même façon mais la richesse d’un SVE est sans aucun doute de permettre à tous de pouvoir s’exprimer et d’expliquer les raisons qui nous poussent chacun à agir. Tout cela dans la tolérance, l’écoute, l’accueil et le respect mutuel.
Je le disais un peu plus haut, mon projet professionnel ne s’est pas du tout orienté vers l’Environnement mais c’est une préoccupation commune, je suis à présent tourné vers l’Enseignement. Vous vous dites peut-être que cela n’a rien à voir mais détrompez-vous car je vois tous les jours des choses étranges et je me dis alors que si ces jeunes avaient l’opportunité de partir comme j’ai eu la chance de pouvoir le faire, il pourrait en être autrement.
Pour clore sur cette expérience exceptionnelle, on dira que celle-ci n’a pas orienté mon projet professionnel comme je le cherchais alors mais qu’elle me guide depuis maintenant 2 ans dans mon quotidien chose qui est bien plus importante à mon goût.
Et vous, quand décidez-vous de partir ?

 

JB



22/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres