SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Greek style !

Bonjour tout le monde !

 

Me voilà de retour en Grèce après avoir passé une semaine en France avec ma famille. 

Depuis mon dernier article j'ai eu l'occasion de participer à un des plus importants projets en cours d'Inter Alia son nom est mission responsable. Il regroupe 6 partenaires venant d'Italie, d'Inde, du Népal, du Vietnam, du Sénégal et du Togo. Durant 2 semaines, 2 ou 3 personnes représentant les organisations partenaires avec Inter Alia ce sont rendu en Grèce, tout d'abord à Mati où nous avons passé 4 jours dans un hôtel tout ensemble pour commencer le training que nous avons terminé à Athènes. C'était vraiment génial ! Se retrouver pendant 2 semaines avec autant de personnes d'une culture très différente s'est révélé être très intéressant mais également difficile au début notamment pour travailler. L'objectif de ces 2 semaines était de travailler tout ensemble sur la notion de "youth worker" (terme que je ne connaissais pas avant). En effet, dans certains pays cette notion est clairement définie par le ministère de la jeunesse comme au Népal ou en Inde mais dans d'autres cette notion reste encore assez floue.

 

Ensuite, tout au long du training nous avions notre équipe pour travailler à la mise en oeuvre d'un projet qui avait été proposé par l'un de nous. J'ai choisi de travailler sur un problème proposé par un sénégalais qui nous a fait par des difficultés rencontrées par les jeunes de sont pays à saisir les opportunités qui peuvent s'offrir à eux, à savoir essayer de "développer la citoyenneté active et le leadership au Sénégal". J'ai choisi ce projet parce qu'il m'intriguer et je ne comprenais pas ce qu'il signifiait exactement. Nous étions 5 dont 2 sénégalais, 1 vietnamienne et 1 grec. Au début, la communication était assez difficile avec les accents anglais différents et surtout nos différentes idées sur la question, les différents point de vue. L'important était de prendre du recul et d'être ouvert d'esprit pour essayer de comprendre chaque vision. Nous avons été guider par les trainers d'inter alia qui avait fixé des étapes pour nous aider à avancer dans notre projet et ainsi le construire de A à Z. Ce travail a abouti à une présentation général de notre projet au point Europe lors d'un évènement ouvert à tous.   

 

received_10154339420846747.jpeg14991814_1873476119553708_8428813327120440334_n.jpg

 

Pour conclure, ces 2 semaines étaient intenses et fatigantes mais tellement enrichissantes. Je n'oublierai jamais cette chance qu'inter alia m'a offerte ! J'ai eu l'occasion d'améliorer mon anglais et cela m'a permis de prendre confiance en moi pour parler en anglais en public. 

 

Dans le même temps, j'avance tout doucement sur mon projet consistant à recruter le témoignage de SVE qui sont actuellement en Grèce mais également ceux qui l'ont terminé et le témoignage d'étudiants erasmus (très difficile à intéresser !). J'ai également commencer à travailler avec ma collègue sur un projet qui consiste à parler du déficit démocratique au sein de l'Union européenne et tenter de proposer des solutions pour palier à ce problème. Je ne sais pas s'il va aboutir ou si l'on aura du temps parce que Inter Alia a beaucoup de projets en cours. 

 

En Décembre, j'ai participé au training d'arrivé des SVE. Tous les SVE de Grèce étaient rassemblés, nous étions 80 ! Il me semble que nous étions pas mal de Français également venant d'un peu partout dont 3 françaises étant envoyé grâce à Valérie ! Nous nous sommes donc retrouvé à Athènes le temps d'une semaine. 

 

Quelques photos d'Athènes et de la petite île d'Aegina où je me suis rendue avec une amie qui était venue me rendre visite. 

 

P1000593.JPGP1000769.JPGP1000692.JPG

P1000849.jpg



03/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres