SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Gleðileg jól !

Noël est passé. C'est mon premier noël sans ma famille. Je suis dans le même cas que les autres volontaires à Solheimar. Les habitants de l'écovillage se sont regroupé à l'église à 5 h pour assister à la messe. Au programme de la musique et des textes religieux en Islandais. Beaucoup de personne se sont mise à pleurer à la toute fin. Le moment était fort en émotion. C'est ma première messe autant dire que pour moi c'était plus un événement sociale que religieux. C'est aussi une manière de faire partie de la communauté. Enfin bon c'est une chose a voir et expérimenter au moins une fois. Après la messe nous sommes allés au dîner organisé au réfectoire. Il n'y avait pas beaucoup de monde, la plupart des habitants fêtes noël en famille. Je les comprends. Le repas était délicieux est sucré. Il y avait des patates caramélisé, du choux rouge, du porc ou mouton fumé et laqué et de la glace dans la même assiette. Manger sa viande avec de la glace chocolat, raison, pomme est un peu bizarre mais bon comme tout ça passe. Pas d'alcool pour le repas, c'est interdit pendant les repas à Solheimar. A la place on a eu du malt et une sorte de fanta a l'orange. Il le serve même en cannette. C'est plutôt bien connu ici. En dessert on a mangé un gâteau glacé. Après le repas Mihail est moi sommes allés au cinéma pour voir Alien 4 réalisé par le directeur Français. On a maintenant fini le marathon Alien Oufff. Je ne dit pas non pour un film un peu plus joyeux maintenant.

 

20161224_125053.jpg

 

Noël en Islande est vraiment différent. Il y a 13 Lutins farceurs, les Jólasveinar qui distribuent des présents à tous les enfants islandais. Les lutins farceurs, descendants de trolls vivent dans la montagne bleue Bláfjöll près de Reykjavik. Leurs parents sont la terrible ogresse Grýla et le paresseux Leppalúði qui préfère resté couché pendant que sa femme parcourt la lande pour attraper les enfants méchants qu'ils dévoreront ensuite. Le chat de cette singulière famille, Jólaköttur ou chat de Noël, n'est pas en reste. Aussi redoutable qu'Azraël, le chat de Gargamel, il capture ceux qui ne portent pas de vêtement neuf la nuit de Noël. C'est pourquoi, les enfants reçoivent en cadeau de nouveaux vêtements. Ces trois personnages ont terrorisé des générations entières d'enfants islandais. Nos 13 lutins espiègles qui aiment bien jouer de vilains tours et commettre de menus larcins. Un par un, ils descendent en ville du 12 au 24 décembre puis repartent l'un après l'autre jusqu'au 6 janvier. Les 13 lutins de Noël ne sont pas que des farceurs. Ils déposent aussi des sucreries et des petits cadeaux dans les chaussures des enfants sages tandis que les méchants y trouvent une vieille patate. Les chaussures sont placées sur le rebord de la fenêtre 13 jours avant Noël et ces petits présents quotidiens permettent aux enfants de patienter jusqu'aux véritables cadeaux de Noël.

 

1740_dagatal.jpg

 

- Stekkjastaur est le premier à descendre. Le 12 décembre, il se glisse dans les bergeries et rend les moutons fous en essayant de têter le lait au pis des brebis.

- Giljagaur descend le 13 décembre et s'introduit dans les crémeries pour voler le lait de vache.

- Stúfur qui arrive le 14 décembre gratte les fonds de casserolles pour en manger les restes.

- Þvörusleikir se glisse dans les cuisines et lèche les cuillères en bois qui ont servi à touiller.

- Pottasleikir vient lècher les casserolles et les marmites le 16 décembre.

- Askasleikir est un lècheur de gamelles. Il se cache sous les lits le 17 décembre et vide tout bol de nourriture déposé par terre pour le chien ou le chat.

- Hurðaskellir fait un boucan d'enfer en claquant les portes et empêche les gens de dormir.

- Skyrgámur qui descend de la montagne le 19 décembre est un véritable glouton. Il aime tant le Skyr (fromage blanc) qu'il en mange à s'en faire éclater la panse.

- Bjúgnakrækir adore les saucisses. Il engloutit toutes celles qu'il attrape le 20 décembre.

- Gluggagægir est tellement curieux qu'il espionne par la fenêtre l'intérieur des maisons et il s'empare des jouets qu'il trouve jolis.

- Gáttaþefur, le lutin du 22 décembre, renifle sous les portes. Il adore l'odeur du pain et des gâteaux de Noël. S'ils sentent bons, il tentera d'en chiper un ou deux.

- Ketkrókur est un crocheteur de viande. Le 23 décembre est le jour oú on prépare le mouton fumé. Il essaie donc d'attraper des morceaux de viande par la cheminée à l'aide d'un crochet.

- Kertasníkir, le dernier des lutins est un voleur de bougies. On dit aussi que c'est lui qui souffle toutes les bougies le soir du réveillon pour plonger la maison dans le noir pendant que les parents disposent les cadeaux sous l'arbre de Noël.

 

 

On a depuis peu passé le jour le plus court. Le 21 décembre est le jour ou le soleil a eu une durée de soleil extrêmement courte. Parallèlement pour nous c'était le jour le plus clair. On a eu plusieurs semaines de nuage et aucun soleil a l'horizon. Ce jour la il avait commencé a neigé et pour le coup cela a apporté pas mal de lumière. On en a pas profiter longtemps mais au moins il ne faisait pas sombre toute la journée. J'ai hâte de voir le soleil revenir. Apparemment le 1 Mars le soleil devrait se lever au alentour de 8 h.

 

Je pars demain normalement pour retourner a Reykjavik. Mon prochain workcamp commence le 27 Décembre. Je n'apprécie plus vraiment les workcamps, on a toujours les mêmes problèmes c'est frustrant et stressant. J'ai hâte de terminer mon travail a Seeds. Manque d'organisation, il y en demande trop. Heureusement que je part me réfugier a Solheimar pendant mon temps libre, ça fais un bien fou !

DSC02431.JPG

Mathy 



25/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres