SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

Flat trip

Avec mes colocataires, nous avons décidé de partir à la découverte de la Slovaquie car même si la Slovaquie est idéalement située pour voyager cela serait trop dommage si, à la fin de l’année, je n’ai même pas profité du temps que j’avais pour voyager dans ce pays qui m’étais jusqu’alors inconnu . On a donc décidé de partir pour un long week-end. Au début seulement mes 2 collocs allemandes et moi, et Cristina, notre colloc espagnol, nous a seulement rejoint le dimanche.

Donc après 3 heures et demi en train le vendredi, nous voilà arrivées à Banska Bystrica, ville située au centre de la Slovaquie. Nous avons loué une chambre dans une pension très agréable et qui avait la télé ! En slovaque certes, mais après près de 2 mois sans la regarder on n’a pas fait la fine bouche. D’autant que les films qu’ils ont passé ce week end là été des productions américaines que nous connaissions. La ville en elle-même était assez petite et nous en avons vite fait le tour. Cependant , nous qui voulions visiter quelques églises,  notre curiosité s’est vite essoufflé puisque toutes les églises que nous voulions voir étaient fermées !

P1060224.JPG

Le dimanche nous sommes allées visiter une grotte. La Slovaquie en compte plus de 4000 ! (si on compte gouffres, cavernes et grottes). Après une marche dans une forêt magnifique aux couleurs de l’automne, nous avons visiter la grotte puis sommes rentrées à l’hôtel pour accueillir Cristina et pour le dîner nous sommes allées dans un restaurant slovaque où nous avons mangé le célèbre halusky et une autre spécialité du pays.

P1060266.JPG

Le lundi, nous sommes parties pour Banska Stiavnica. Si Banska Bistrica n’est pas très grande, Banska Stiavnica l’est encore moins. La chose qui m’a le plus marqué est le Calvaire, une colline avec 3 églises et de nombreuses petites chapelles. 22 en tout !

P1060333.JPG

En tout cas ce week end était très agréable et m’a permis de passer un super moment avec mes colocataires. Ce qui nous a surpris , en arrivant à la gare de Bratislava, c’est notre soulagement dû à la fatigue de pouvoir rentrer et se reposer à la « maison ». Cette simple pensée nous a fait prendre conscience qu’on avait réussi à s’habituer à notre nouvelle vie et surtout, à s’y adapter !



06/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 250 autres membres