SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

SVE - L'Europe au pied de la Haute-Loire

L'arrivé des crampons …

L'arrivé des crampons …

 

 

Le froid c'est bien installé à Reykjavík. Depuis quelques jours on avoisine les – 3° C. Le gel et la neige on créé des plaques de verglas. Je vous dis pas la galère pour marcher sans ce casser la figure. Les locaux sont déjà bien équipé ! On dirais qu'ils n’attendaient que le froid pour sortir leurs attirails et envier les touristes. En me baladant un matin j'ai entendu un bruit bizarre comme un craquement ou une vitre brisé mais quand je me suis retourné il se trouve que c'étais juste une dame qui faisant son jogging avec des crampons flambant neuf. C'est peut être a la mode … Si je vois que les crampons sont vraiment utiles et indispensables je vais peut être investir pour une paire. Ça m'éviteras de glisser à chaque pas.

 

J'ai reçu ma carte de crédit. Je vous dis pas le bonheur que c'est maintenant ! Bon le sentiment de liberté n'est pas resté bien longtemps au vue des prix mais quand même ! D'après Karolina, une Islandaise de souche, la plupart des Islandais vont faire leurs shopping en Amérique ou en Europe. Ça leur reviens bien moins chère. D'ailleurs ils vont aussi à l’étranger pour trouver un dentiste ou autres rendez vous médicale. Sinon ils se retrouve les poches vides. Marin, ma mentor m'a aussi conseillé de me faire envoyer des colis de vêtement venant de France au lieu d'acheter des vêtements ici.

 

L'une des choses qui me plaisait au début c'était le fameux pull Islandais tricoté à la main avec de la laine de mouton. Mais ça deviens un acte assez touristique et c'est beaucoup trop chère ! 

 

Le workcamp que je vais finir demain était composé de 5 filles. La 6 emes est partie au début. Pour elle il n'y avait pas assez d'activités basé sur l'environnement. Ce que je peut comprendre mais je lui reproche juste de en pas avoir contribué ou proposer des activités. Bref les 5 autres venaient d'Allemagne, France, Espagne et Italie. Toutes très sympathique. 

 

Pour reparler du workcamp c'était bien mais je préfère quand il y a moins de monde en charge. On était 3, Kasia, Andrei et moi et ça commence a être trop. C'est bien d'un coté parce qu'on peut avoir du temps libre. D'un autre coté on manque de communication entre leader et ça deviens vite le bazarre.  

 

Je ne pensais pas qu'il y aurait d'aussi beau endroit à deux pas de la capital. Enfin deux pas j'exagère, il faut peut être 20 min pour sortir et commencer la balade dans la péninsule de Reykjavik. Il y a un avantage lorsque la durée du jour diminue, c'est que l'on peut profiter de la lumière chaud du matin. Quand le soleil ce lève et que le temps est claire, la lumière est splendide. Elle réchauffe même si il fait froid et amène des couleurs resplendissantes. Bien sur c'est différent quand le temps est nuageux. Dans ce cas la on reste dans le noir toute la journée.... 

 

15094258_10209867786785025_5509032739180269268_n.jpg



01/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres